SOÛL, cet homme se tatoue « DEVAST8 » sur le visage, depuis il n'arrive plus à trouver de travail... -

SOÛL, cet homme se tatoue « DEVAST8 » sur le visage, depuis il n’arrive plus à trouver de travail…

De nos jours, trouver un emploi convenable est assez dur …!!!

Il existe un certain nombre de sites Web qui nous aide dans nos différentes recherches, mais après avoir passé des heures et des heures, peut-être même des jours (des mois), à postuler à tous les emplois que nous trouvons, bref nous recevons souvent la même réponse: «vous n’avez pas assez d’expérience pour ce poste».

Fondamentalement, nous devons avoir une certaine expérience pour obtenir un emploi, en outre, beaucoup de gens ne savent pas comment faut-il se présenter et ne mettent pas en avant ce qui est important quant à leurs compétences…

Mark Cropp, un adolescent de la Nouvelle-Zélande, est l’un de ceux qui ont vraiment du mal à faire leur carrière, le laissant ainsi dévasté…

Ce n’est pas son manque d’expérience qui en était la cause, mais plutôt son apparence. La moitié de son visage est couverte d’un tatouage, qu’il a fait après avoir trop bu en prison à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, selon Daily Mail… Depuis il le regrette amèrement!

Le mot «DEVAST8» est tatoué sur la moitié inférieure du visage de Cropp, presque comme une barbe encrée. et cela est devenu un obstacle dans sa recherche d’emploi…

via facebook

Sur la page Facebook d’Auckland Jobs, l’ex-détenu, qui a purgé deux ans pour un vol à main armée, a publié son image ainsi qu’une lettre de motivation, disant:

« Hey, je cherche un emploi, mais j’ai une chose qui m’empêche à l’avoir et c’est le tatouage sur mon visage. Je n’ai pas encore de CV, mais j’ai travaillé chez ‘NZ Brick Distributors B4’… J’ai travaillé aussi à la ferraille à l’âge de 19 ans et j’ai une Licence d’apprentis, ainsi qu’une qualification CPIT en peinture et en décoration « , a-t-il écrit.

« Pour toutes autres questions, veuillez me contacter« . a-t-il conclu…

via facebook

Malheureusement, sa demande n’a pas encore eu de réponses favorables, car certaines sociétés lui ont répondu qu’elles n’ont aucun poste pour lui…

Une personne lui a dit:  » Je ne vous emploierais pas avec une telle chose sur le visage?! « , a-t-il déclaré à NZ Herald.

« J’ai eu d’autres personnes qui ont simplement haussé les épaules, tout en se moquant de moi. » a-t-il ajouté.

Une erreur chère payée mais, qui espérons-le en découragera d’autres personnes…

Cependant certaines personnes sur Facebook, soutiennent Marc, en lui souhaitant de la chance dans sa recherche…

via facebook